Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Arracher une dent annule-t-il le jeûne ?

Q : Arracher une dent d’une personne rompt-il son jeûne ? Qu’en est-il de celui qui avale sa salive ou fait prélever son sang en vue d’analyses ?

R : Le saignement qui accompagne l’arrachement de dents n’annule pas le jeûne, car il n’agit pas sur la personne comme agit la saignée (Hijâma) [qui est une des causes de rupture du jeûne, selon un des avis].

D’autre part, la prise de sang en vue d’analyses n’annule pas le jeûne. Lorsque le médecin prélève un peu de sang du patient pour l’analyser et identifier sa maladie, ceci n’annule pas le jeûne, car la quantité de sang prélevée est minime et ceci n’agit pas sur le malade comme agit la saignée (Hijâma).

Or, la règle est que le jeûne est valable tant qu’aucune preuve juridique religieuse n’atteste du contraire. Et aucune preuve de ce genre n’existe lorsque la quantité de sang prélevée est minime. Si, par contre, cette quantité est importante comme lors d’un don de sang, ceci agit sur la personne comme le fait la saignée, et cela annule le jeûne.

Donc, pendant le jeûne obligatoire, il n’est pas permis de faire de don de sang, sauf en cas d’extrême nécessité, qui ne peut attendre le coucher du soleil. Si les médecins déclarent que le don de sang est nécessaire et indispensable à un malade, dans ce cas, [la personne le fait et] elle peut manger et boire pour récupérer ses forces. Elle doit ensuite rattraper ce jour qu’elle n’a pas jeûné. Et Allah est le Plus Savant.

  • Fatwa de Cheikh Otheimine

  • Massa’il ‘ani siyâm Dâr Ibn-al-Jawzî, pages 34 et 35

comments
Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com