Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 
Share

La formule avant la prière du Tarâwîh.

Q : Qu’en est-il de la prière de Tarâwîh et comment la prier ? En effet, il existe chez nous de grandes divergences et certains commencent cette prière en disant : « La prière de la veillée [débute] qu’Allah vous récompense !  (Salât-ul-Qiyâm athâbakumu Allah !) » Ils effectuent ensuite deux unités de prière, puis l’imam se lève en disant à voix haute : « Ô Allah ! Bénis et salue notre maître Muhammad » ; les fidèles derrière lui répètent cette invocation.

Ensuite, lorsque l’imam effectue les deux unités de prière suivantes, il récite alors la sourate La Sincérité (Al-Ikhlâs) et les deux sourates suivantes (L’Aube Eclatante et Les Gens) à voix haute, sourates répétées par les fidèles derrière lui.

Lorsque la prière de Tarâwîh s’achève, l’imam effectue cela trois fois. Lorsque nous lui disons que cette façon de faire ne nous a jamais été transmise, il répond : « C’est une œuvre de bien et une bonne innovation. »

La question est : « Existe-t-il en islam de bonnes innovations ? Quel est votre avis à ce sujet et comment prier cette Sunna (Tarâwîh) ? »

R : Louange à Allah, et que la bénédiction et la paix soient sur le Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons.

La formule « La prière de la veillée [débute], qu’Allah vous récompense ! », le fait que l’imam dise à voix haute : « Ô Allah ! Bénis et salue notre maître Muhammad » et que les fidèles derrière lui le répètent, et la lecture de la sourate La sincérité et les deux sourates suivantes, à voix haute après les deux unités de prière : tout cela n’est qu’innovation inventée.

Or, on rapporte authentiquement du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, qu’il a dit :

« Quiconque innove dans notre religion une chose qui n’en fait pas partie, cette chose sera rejetée. »[1]

Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, avait l’habitude de dire lors du sermon du vendredi :

« La meilleure des paroles est le livre d’Allah, et la meilleure des voies est la voie de Muhammad, prière et salut d’Allah sur lui, et les pires choses sont celles nouvellement inventées, et toute innovation est un égarement. »[2]

Et, partant de cela, nous savons donc que toutes les innovations sont un égarement, comme l’a dit l’Elu (le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui) et il n’existe pas de bonne innovation en islam. .

  • Fatwa du Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de l’Iftâ,
  • Tome 2 page 352 et 353

    [1] Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre de la réconciliation, n°2697 et Muslim,  chapitre des jugements, n°1718.

    [2] Rapporté par Muslim dans son Sahîh, chapitre du vendredi, n°867 ; l’imam Ahmad (3/310) et Ibn Mâjah n°36.

Share
comments
facebook like box joomla
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com