Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 
Share

L'erreur dans l'effort d'interprétation.

Q : Dans un certain nombre de points, le jugement de l’islam est ignoré par l’individu, il peut alors se tromper à cause de son manque de connaissance. Quelques temps après, il apprend les prescriptions religieuses pour certains de ces points.

Sera t-il jugé pour l’œuvre qu’il a commis sans connaître le jugement de la religion dans le cas posé ? Y aura-t-il un repentir ici pour l’erreur commise sans science après avoir su le jugement de la religion ?

R : Louange à Allah seul, que la prière et le salut soient sur son messager, sa famille et ses compagnons… ensuite :
Si le point où il s’est trompé fait partie des points qui demande des efforts d’interprétation et dans lequel les savants ont divergé, que son erreur n’est pas basée sur son envie, et qu’il n’est pas sorti des dires des savants qui ont divergé dans ce sujet, alors il n’y aura ni  péchés ni mal, et il ne sera pas obligé de se repentir de cela. Par contre, il lui sera obligatoire de suivre ce qui lui est apparu de vérité s’il fait partie de gens de science. Dans le cas contraire, son obligation sera de demander aux gens de science avant de faire l’acte dans lequel il ne connaît pas le jugement d’Allah d’après la parole d’Allah qu’Il soit glorifié :

s016 043

« Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas » (sourate 'les abeilles' verset 43)

Et c’est d'Allah que vient le succès, que la prière d’Allah soit sur notre prophète Mohamed, sa famille et ses compagnons ainsi que le salut.

Fatwa du comité permanent :

  • Membres : Abdallah ibn ghadayen
  • Vice-président : Abdrazeq hafifi
  • Président : Abdelaziz ibn Abdallah Ben Baz
  • Page 27, tome 5, fatwa numéro : 4221

Share
comments
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com