Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 
Share

L'alignement des rangs fait partie de la Sunna.

Q : Je vois certains fidèles qui se décalent par rapport à l’alignement du rang dans la prière et certains d’entre eux posent leurs deux mains sur le côté gauche de leur poitrine.

 

Qu’en est-il de ces actes ? Y a-t-il des textes dans une des écoles de jurisprudence stipulant cela ?

R : Il fait partie de la Sunna d’aligner les rangs. Certains savants ont même dit que l’alignement des rangs est une obligation car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, lorsqu’il vit un homme dont la poitrine dépassait, a dit :

« Serviteurs d’Allah ! Alignez vos rangs ou bien Allah sèmera la discorde entre vous. » [1]

.

Ceci est une mise en garde sévère. Or, il ne peut y avoir de mise en garde que contre l’accomplissement d’un interdit ou le délaissement d’une obligation. L’avis indiquant le caractère obligatoire de l’alignement des rangs est un avis qui se défend. Al-Bukhârî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a donné le titre suivant au chapitre concernant ce sujet : « Chapitre du péché de celui qui ne parfait pas les rangs. »[2]

Quant au fait de poser les deux mains sur le côté gauche de la poitrine, il n’y a aucune preuve à ce sujet. Je ne connais pour cela aucun fondement, ni dans la Sunna, ni dans les propos des savants.

  • Fatwa de Cheikh Otheimine,
  • Kitab ud-Da’wa, n°5, vol.2, page 91-92.
 

[1] Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre de l’appel à la prière, n°717 et Muslim, chapitre de la prière, n°436.

[2] Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre de l’appel à la prière, n°75 (Fath ul-Bârî,2/245).

 

    Share
    comments
    JSN Boot template designed by JoomlaShine.com